Retour à l'accueil

Sanctuaire des
Saintes-Maries-de-la-Mer

Notre Dame de la Mer

Le message des Saintes

La barque sans voiles et sans rames

Le Sanctuaire des Saintes Maries de la Mer garde précieusement le souvenir de la Barque des Saintes et de tous les récits qui l'accompagnent, tels que chaque génération a aimé les raconter et souvent les embellir… Cette barque mystérieuse, sans voile et sans rame, qui traverse la mer, avec ses périls et ses naufrages, dans les conditions les plus étonnantes, n'a cessé d'inspirer les auteurs spirituels, tout comme aujourd'hui les guides, et chacun se prend à écouter avec piété l'histoire merveilleuse, disons même l'épopée fantastique de ce frêle vaisseau parvenu miraculeusement sur nos côtes de Provence…

En définitive, force est de constater que demeure total pour nous ce que l'on peut bien appeler le mystère de la Barque ! 

"Mais que faut-il croire ?" nous demandent chaque jour visiteurs et pèlerins… 

La meilleure réponse que nous puissions donner est peut-être celle de tant d'artistes qui ont su, chacun à leur façon, raconter le vrai sens du miracle : ils ont placé à l'arrière de la Barque non pas une quatrième Marie mais un ange qui tient le gouvernail ! Ils ont ainsi compris le secret de nos Saintes et ils nous le donnent à contempler : le secret des Saintes c'est leur foi en la Main de Dieu qui les porte, qui les guide, et qui les accompagne jusqu'à bon port !

C'est bien ainsi que Jésus envoyait ses disciples : 

Il leur prescrivit de ne rien emporter pour la route, si ce n’est un bâton ; de n’avoir ni pain, ni sac, ni pièces de monnaie dans leur ceinture. « Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. » Mc 6/7.

Qu'importent donc les voiles ou les rames, qu'importent donc les moyens que l'on a ou que l'on n'a pas pour accomplir l'Oeuvre de Dieu ! Qu'importe la vérité historique telle que certains voudraient encore la scruter ! L'essentiel est plus réel et plus beau encore : Il s'agit de la puissance de Dieu qui se déploie dans notre faiblesse… Voilà ce à quoi nous appelle l'Évangile de Jésus. Voilà ce à quoi nous sommes invités nous-mêmes lorsque nous franchissons ici le seuil du Sanctuaire si justement appelé "LA PORTE DE LA FOI "!

Telle est notre vie, fragile et forte, dans la Main de Dieu. Telle est l'Église, dont le Pape François devient le premier Serviteur, bien conscient que le seul Pilote sur la mer, surtout dans les tempêtes, est l'Esprit Saint qui a ressuscité Jésus d'entre les morts ! Et la Barque Église poursuit sa route, miraculeusement !

Père Marc Prunier, recteur du sanctuaire. (2010-2016)

Télécharger ce texte (pdf)